Festival de La BD 2017 en vidéo !

Pour clore  cette édition numéro 44  du festival international de la Bande Dessinée d’Angoulême ,  je vous propose cette vidéo sur ma chaine YouTube .

Abonne toi !

 

 

Publicités

FIBD 2017 : Valérian et Laureline , l’évènement.

Luc Besson termine « Valerian  et la cité des mille planètes » ,  tiré de la BD de pierre Christin et de Jean Claude Mézières, un film à très gros budget, 170 millions d’Euros s’offrant en Guest Star : John Goodman ,  Alain Chabat ,  Mathieu Kassovitz et une certaine  Rihanna.

Pour incarner les deux agents spacio  temporels, ils ont choisi avec sa femme Virginie Besson Silla, productrice du film, Dane de Haan et Cara Delevingne afin d’accomplir les missions que leur a confié « le pouvoir centrale » .

Les auteurs n’ont apporté aucunes adaptations au film préférant faire confiance à Besson et découvrir leurs héros en juillet prochain. Ils espèrent toutefois élargir leur public à l’échelle mondiale .

On l’espère pour ce film de plus cher de toute l’histoire du cinéma Français.

 

FIBD « Seuls » en avant première à Angoulême

C’est surtout les jeunes acteurs du film et son réalisateur qui ont eu peur de l’accueil de leur film d’horreur signé David Moreau

Une adaptation de la BD phénomène chez nos ados , « seuls »  , des auteurs Fabien Vehlman  et Bruno Gazzotti  (éd.Dupuis)  a époustouflé la salle pendant ce festival.

L’histoire d’enfants qui se réveillent un jour dans un monde sans adultes. Les populations ont disparu , ils ne sont plus que cinq à devoir survivre .

400 plans d’effets spéciaux qui ont  fait  hurler la salle et conquis le public, et la promesse d’une suite . Sortie le 8 février .

FIBD 2017 , Les prix Schlingo et couilles au cul.

Les deux prix les plus déjantés du festival ont été remis par les responsables du « off of off ».  D’ailleurs Yves Poinot a « regretté » l’absence de Pénélope Fillon car trop occupée à finir un article  « .

Le prix  « Couilles au cul » lancé comme une boutade par le patron de Fluide Glacial  » Yan Lindingre , félicite le courage politique d’un dessinateur, qui est cette année une dessinatrice !  Ce qui ne m’étonne pas , on connaît tous une copine   « couillue ».

Ramize Erer  dirige un journal satirique féministe Turc, valeur héritée de sa mère qui lui a transmis  des idées de liberté, a donc été récompensé de son audace .

Les pressions et menaces lui vaut un exil en France aidé par le regretté Wolinksi dont elle a rendu hommage.

GAB est élu !

Non pas d’une primaire mais du prix Schlingo (  pour le coup et vu les coups bas de cette campagne , cela aurait pu être les gagnants) .  Grâce à son album « Jésus » il reçoit ce prix pour sa façon totalement irrévérencieuse de traiter l’œuvre de Christ , notre seigneur    .

Il hésita entre jésus et Don quichotte , mais son éducation « catho » l’a plus inspiré par cette réécriture. Il assure que les seules critiques négatives et indignés viennent de ses relations personnelles.

couille-et-schlingo

 

 

 

FIBD 2017, le grand retour des éditions DUPUIS et bonnes nouvelles pour les fans de Yakari.

Après 5 longues années , et pour notre plus grand plaisir, DUPUIS assure son grand retour . En témoignent les couvres chefs noir et rouge de son personnage Spirou, sur la tête de nombreux fans parmi la foule dans tout Angoulême .

Fan de la série « PSY » (histoire pas si éloignée  que cela de la vie ) , nous avons pu découvrir l’exposition   » Gaston la gaffe » face à la mairie . Pour fêter ses 60 ans de bêtises, le anti héro a mis la dose de boulettes à travers ces planches de bon humeur .20170128_162832

YOUPI pour YAKARI !

A cosmopolite kid’s  c’était la cohue !  le nouveau scénariste Joris Chamblain  était en dédicaces pour le bonheur des fans du petit indien. Ce jeune auteur vient de reprendre la saga pour le plaisir des plus petits et des plus grands nostalgiques .

yakari

RAO PINGRU, sa première BD …à 95 ans!

Passant 20 ans en camps de « rééducation »  dans la Chine Mooïste à cause de ses origines « suspectes » (issu d’une famille lettrée) , il décide de prendre la plume à la mort de sa femme , Meitang, en 2008.

« Il faut que je laisse une trace , un souvenir, à mes enfants et petits-enfants. Mais pour intéresser les enfants je me suis dit  qu’il valait mieux qu’il y ait des dessins ». 

RAO  a montré son travail à sa fille qui les a publier  sur son blog qu’a lu une journaliste. De là il a  pu  publier  « Notre Histoire » , album tendre  et poétique qui constitue une documentation rare sur la Chine du 20 ème siècle , de la seconde guerre mondiale au détails de la vie quotidienne, passant par des émotions négatives et positives.

Une belle leçon de vie que nous  partage  RAO, et notre-histoirequ’il n’est jamais trop tard pour laisser une trace de notre passage .

FIBD 2017 : Johan de Moor , fils de Bob a signé la Une de CL samedi 28 janvier

Pourtant baigné dans la BD depuis son plus jeune âge par son père Bob , ce   « fils de » n’était pas du tout intéressé par le 9ème art.  Il rêvait d’être un « artiste ».

C’est une discutions avec son père à l’âge de 25 ans    qui scelle son destin.

Commence son aventure  qui le conduit au Studio Hergé . Il reprend la série  « Quick et Flupke »  et réalise 260 épisodes.quick-et-lupck

Dessinateur célèbre de presse Belge, il dit s’inspirer de  l’actualité , l’histoire, la façon dont le monde s’organise .  « Cela le fascine  » .

Projet à venir ?  Une histoire d’aventure inspiré cette fois de  Jules Verne, ancré dans un monde où la parole est interdite ! Son personnage principal ,  « monsieur tout le monde », va être bouleversé par un évènement inattendu , un texto lui annonçant qu’il est « le messie »  .

A l’heure où la spiritualité commence à inonder la toile et les étalages  des bibliothèques, sûr que cette BD trouvera son public .la-une-de-moor

2018 FIBD: enfin une place pour le MANGA.

C’est à peine croyable, et on se demande comment cela n’a pas été fait avant , mais ça y est , la Bande dessiné Manga va avoir la place qu’elle mérite!

Stéphane Beaujea , directeur artistique du festival l’a annoncé devant l’ambassadeur du Japon en France.

Pour la première fois en 45 éditions, le Manga aura son propre espace dédié dans la ville, « pavillon Manga » démontrant ainsi son immense popularité.  40% des BD en France sont des Mangas.

Il était temps !

FIBD: HERMANN , ce président de l’édition 2017.

En 2016, Hermann reçoit le Grand Prix d’Angoulême pour l’ensemble de ses œuvres

Président « hyper discret » , on lui donne une réputation de « rustique » alors que c’est un homme authentique proche de la nature.hermann

« Dessiner la neige , exprimer son silence , la manière dont elle aspire le son. » . S’il n’avait pas vécu dans les Ardennes aux sapins enneigés , il n’aurait pas su exprimer sous son crayon cela. Le bonheur de se plonger dans ce silence et apercevoir un oiseau se poser , une beauté parfaite , un mariage idyllique entre la faune et la flore.

Hermann a visité l’exposition qui lui a été consacré, 150 planches sur les 5000 retraçant les cinquante ans de carrière du dessinateur Belge, père de Jeremiah.bd-hermann

Les visiteurs ont découvert l’immense travail, un choc ! « le choc pour moi c’est quand j’ai réussi un dessin. Après c’est un cadavre, c’est fini, destiné à être consommé. »

George Miller aurait été inspiré par Jeremiah pour créer Mad Max, « j’en suis peut être l’investigateur …je ne sais pas . »

Propos recueillis par CL.

FIBD 2017 ; Le Grand Prix récompense COSEY.

Hermann a remis la statuette du Fauve , Grand Prix , à l’Alpha (médiathèque d’Angoulême) pour récompenser Cosey.cosey

Le Suisse a été ému que toute la profession l’ait choisi et a remercié son compatriote Derib qui lui a ouvert les portes de son atelier jeune débutant qu’il était à l’époque .

Père de « Jonathan » , Cosey est heureux de présider le prochain  festival de la BD d’Angoulême,  lui,  inspiré par ses nombreux voyages notamment en Asie , au Tibet , source créatrice importante à travers ses rencontres. Ses émotions et ses ressentis lui donnent  l’envie d’écrire « En marchant, en écoutant les gens , il faut savoir être patient jusqu’à ce que les idées arrivent, un moment merveilleux que la création ».jonathan