FIBD 2017 : Johan de Moor , fils de Bob a signé la Une de CL samedi 28 janvier

Pourtant baigné dans la BD depuis son plus jeune âge par son père Bob , ce   « fils de » n’était pas du tout intéressé par le 9ème art.  Il rêvait d’être un « artiste ».

C’est une discutions avec son père à l’âge de 25 ans    qui scelle son destin.

Commence son aventure  qui le conduit au Studio Hergé . Il reprend la série  « Quick et Flupke »  et réalise 260 épisodes.quick-et-lupck

Dessinateur célèbre de presse Belge, il dit s’inspirer de  l’actualité , l’histoire, la façon dont le monde s’organise .  « Cela le fascine  » .

Projet à venir ?  Une histoire d’aventure inspiré cette fois de  Jules Verne, ancré dans un monde où la parole est interdite ! Son personnage principal ,  « monsieur tout le monde », va être bouleversé par un évènement inattendu , un texto lui annonçant qu’il est « le messie »  .

A l’heure où la spiritualité commence à inonder la toile et les étalages  des bibliothèques, sûr que cette BD trouvera son public .la-une-de-moor

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s