FIBD: HERMANN , ce président de l’édition 2017.

En 2016, Hermann reçoit le Grand Prix d’Angoulême pour l’ensemble de ses œuvres

Président « hyper discret » , on lui donne une réputation de « rustique » alors que c’est un homme authentique proche de la nature.hermann

« Dessiner la neige , exprimer son silence , la manière dont elle aspire le son. » . S’il n’avait pas vécu dans les Ardennes aux sapins enneigés , il n’aurait pas su exprimer sous son crayon cela. Le bonheur de se plonger dans ce silence et apercevoir un oiseau se poser , une beauté parfaite , un mariage idyllique entre la faune et la flore.

Hermann a visité l’exposition qui lui a été consacré, 150 planches sur les 5000 retraçant les cinquante ans de carrière du dessinateur Belge, père de Jeremiah.bd-hermann

Les visiteurs ont découvert l’immense travail, un choc ! « le choc pour moi c’est quand j’ai réussi un dessin. Après c’est un cadavre, c’est fini, destiné à être consommé. »

George Miller aurait été inspiré par Jeremiah pour créer Mad Max, « j’en suis peut être l’investigateur …je ne sais pas . »

Propos recueillis par CL.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s